[Travel] Hej København ! / Hello Copenhagen !

Aujourd’hui, je continue dans les thème des  »Scandinaveries » puisque Facebook n’arrête pas de me rappeler qu’il y a un an, je partais pour un petit week-end à Copenhague. Voici quelques souvenirs…

Facebook reminded me that I still didn’t do my article about Copenhagen. So here it is…

La Petite Sirène sur son rocher, la fameuse statue qui attire des millions de touristes. Mon amie et moi avons mis une éternité à la trouver, peut-être parce qu’on était fatiguées, peut-être parce qu’on est nulle en direction ou peut-être parce qu’on ne s’imaginait pas qu’elle serait là, dans un port à l’allure industrielle, avec pas grand chose autour. Mais bon, elle a eu droit à une énième selfie.

The Little Mermaid on her rock, the famous statue attraction millions of tourists. My friend and I looked for her for ages maybe because we suck at directions or maybe because we didn’t think it would be lost in an industrial harbour…

Strøget, sa grande place et ses petites rues commerçantes qui partent dans tous les sens.

Mignon tout plein. Et puis il y a un énorme Tiger (un espèce de Gifi upgradé) qui vaut le détour, ne serait-ce que pour avoir un petit aperçu du design danois.

Strøget, a big square with a lot of small streets full of shops around it. Super cute. And there’s a huge Tiger, a must see for cheap Danish design.

Christiania. L’endroit dont tout le monde parle et où je me suis sentie le moins en sécurité de toute ma vie. Christiania est une communauté autogérée depuis 1971. A la base, c’était des hippies, des sdf, des chômeurs, maintenant c’est juste des jeunes et des vieux qui fument du cannabis (en vente libre) toute la journée. 3 règles pour les touristes à Christiania : Amusez-vous (consommez notre beuh, elle est géniale), ne courez pas (courir = panique), pas de photo (ne montrez pas notre état au monde).

Christiania, the first time in my life I was feeling so insecure. It was a community instaured in 1971 with hippies and homeless, now it’s more young and old people smoking weed all day (they sell it everywhere). 3 rules only for the tourists : have fun (take drugs), don’t run (don’t make s panic) and no picture ( don’t show our state to the world).
Nyhavn, son canal, ses bateaux et ses maisons colorées. Il fait bon flâner sur ce petit bout de port, manger en terrasse ou se contenter d’un hot-dog en s’asseyant sur le quai.

Nyhavn, its canal, its boats and colourful houses. It’s nice strolling along this little harbour, eating outside or just having a hot-dog whilst looking at passers-by.
Cinnamon buns. Je vous en ai déjà parlé, je suis accro. Mais mon niveau d’exigence a augmenté depuis que j’ai goûté celui d’un 7/11, une chaîne d’épicerie qu’on trouve aux quatre coins des rues. Fondant, énorme, cannelisé à point… Je n’ai pas peur de dire que c’est mon meilleur souvenir du séjour.

Cinnamon buns. I already talked about my love for them but since Copenhagen I became picky. The best one was in a 7/11 (a corner shop chain). Not afraid to say it’s my best memorie of this travel.

National Museum. Le rez-de-chaussée est plein d’artefacts vikings, leur évolution est bien expliquée et c’est interactif (on peut même essayer une côte de maille et un casque !), très très bien donc. L’étage présentant les autres époques est, lui, vieillot, sombre et pas aussi bien tourné.

National Museum. The ground floor is full of Vikings objects, well explained and interactive, very very good indeed. The other floors showing other centuries are a bit old and dark, shame. 
Vor Frelsers Kirke, une église pas loin de Christiania. On n’y va pas forcément pour les intérieurs blancs et dépouillés mais surtout pour sa tour en spirale… sur laquelle on peut se promener. 400 marches, les 150 dernières à l’extérieur, littéralement sur le toit, seulement protégées par une rambarde. Récompense(s) : des vues imprenables sur la ville, mini-frayeurs et vertige en option.

Vor Frelsers Kirke, a chuch not far from Christiania. You’re not really going for the white and empty insides, more for its tower you can climb on. 400 steps, the last 150 being outside, litteraly on the roof, only protected by a guard-rail. Reward(s) : breathtaking views over the capital, vertigo is optional.

Prendre le temps de se promener, de regarder autour de soi, éviter les millions de cyclistes, découvrir…

Taking time of walking, looking around, trying to avoid the millions of cyclists, discovering…
Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. anoushapati dit :

    Je suis allée à Copenhague le mois dernier, j’avais adoré !

    J'aime

    1. C’était vraiment top, j’adorerais y retourner 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s