[Series/Book] Poldark

Vous connaissez sûrement mon amour infini pour l’ère victorienne… Vous ne serez donc pas étonné d’apprendre que je suis aussi fan de l’époque précédente, la géorgienne (1714-1830). Partant de là, je ne pouvais qu’aimer Poldark.

You surely know my love for the Victorian era, I wrote about it several times. You won’t be surprised to learn that I’m also a big fan of the previous era, the Georgian one (1714-1830). So I was sure to love Poldark.

Tout commence en Cornouailles quand Ross Poldark, un soldat revenu de la guerre d’Indépendance américaine, retrouve son monde en ruine. Sa promise va se marier à son cousin, son père est mort et sa mine est fermée. Ça s’appelle partir du bon pied.
Ça ne va pas forcément aller en s’améliorant non plus. Des morts encore et toujours, de la prison, un naufrage, un amour interdit, un duel, des maladies… Mais Ross va-t-il connaitre le bonheur ?, vous écrierez-vous si vous avez un cœur. Oui. Sans vous spolier, je peux déjà vous annoncer mariage, naissance et projet fructueux.

Everything starts in Cornwall with Ross Poldark coming back from the Independance War in America. He find his world in ruin, his lover engaged to his own cousin, his father dead and his mine closed. What a jolly start… And it’s not getting better. Death, illness, forbidden love, prison… Is Ross going to be happy or is he going to have a shitty life forever? Without any spoil, I can announce wedding, baby and flourishing business. Thanks God!

2dec8-f885eb62b52b31ac2d420b756a8880d5
C’est ça que j’aime dans Poldark, ce mélange de joie et de peine, de petits et gros frissons, de colère et de soulagement. Comme dans la vie, quoi. Sauf qu’en plus ça se passe au XVIIIème siècle. Et qu’on a les paysages des Cornouailles. Et les chansons de Demelza…

I love that mix of feelings, joy and sadness, hunger and relief, goosebumps at almost every scene. Like in your life. Except that it’s in the 18th Century. And in Cornwall. And Demelza’s singing…

J’ai lu le bouquin après avoir regardé la série ce qui était intelligent de ma part, pour une fois. L’histoire originale est quelque peu différente de l’adaptation télévisée même si on retrouve les points importants. La différence se retrouve surtout dans les personnages, dans le physique et dans les traits de caractère, plus sombres, moins romantiques. Et c’est très intéressant…

After reading the book I can see some differences. Big events are quite the same, obviously, but the characters have darker personalities, way less romantic. And it’s very interesting…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s