[Life] What happened in September?

Plus d’un mois que je n’écris plus, il faut remédier à ça tout de suite ! Mais oui Cindy, que s’est-il passé en septembre ?

I didn’t write anything for more than a month, time to fix that ! What happened in September?

Tout d’abord, je suis partie en Ecosse 2 semaines comme je vous l’avais dit. Une semaine de road-trip incroyable, il s’est passé tant de choses, j’en ai pris plein les yeux, la tête et le cœur. Bref, j’ai visité un petit bout de paradis et il me tarde de vous en parler. Qu’est-ce qui m’arrête de le faire maintenant ? J’ai perdu mon appareil photo. A Edinburgh. Dans un bus. La nuit. Chance de le revoir un jour : 0.0001%. Chance pour que mon amie envoie un email à la compagnie de bus, que la compagnie l’ait retrouvé et qu’elle soit allé le chercher pour moi : 100%. Incroyable, je sais. J’attends maintenant de le recevoir, de trier mes 500 et quelques photos et je reviens avec des dizaines d’articles sur le sujet. En attendant, vous pouvez retrouver quelques photos prise avec mon portable sur Instagram.

First of all and as I told you, I went for a roadtrip in Scotland for 2 weeks. Incredible, fascinating, mind-blowing. I visited a little bit of the Paradise and I can’t wait to talk about it. Why don’t I do it just now? I lost my camera. In Edinburgh. In a bus. At night. Chances to see it again: 0.0001%. Chances than my friend emails the bus company, that they found it, that she went to get it back for me: 100%. Incredible, I know. I’m now waiting to receive it, sort the 500 pictures and I’ll be back with tons of articles. For now, you can see some of my pictures taken with my phone on Instagram

cuilins

En septembre, j’ai lu un bouquin que je n’ai pas réussi à lâcher. En 3 jours, c’était plié. Il s’agit de  »A Cold Season » par Alison Littlewood qui raconte l’histoire de Cass et de son fils qui, après la mort de son mari, retourne dans le village de son enfance pour se construire une nouvelle vie. Le village perdu dans les montagnes n’est pas si accueillant que ça, les quelques habitants étranges, les superstitions vont bon train et son fils devient lui-même violent et irascible. Son seul réconfort vient de sa rencontre avec le directeur de l’école, un homme doux et attentionné… C’est tout du moins ce qu’elle croit. Et quand une tempête de neige s’abat sur le village, Cass se sent complètement piégée. Un peu de polar, un peu de magie, beaucoup de suspense, excellent.

In September, I couldn’t stop reading this book:  »A Cold Season » by Alison Littlewood. The story is about Cass and her son who, after losing her husband, comes back to her native village to build a new life. The little village lost in the mountains is not that welcoming, the few people living there are weird and superstitious, and her own son becomes violent. Her only comfort comes from the headmaster of her son’s school, a sweet and caring man… Well, at first. When a snowstorm hits the village, Cass feels completely trapped. A bit of thriller, a bit of magic, a lot of suspence, excellent. 

12992408

Durant notre road-trip écossais, mes amies et moi avons joué les DJs dans la voiture et j’ai découvert 2 artistes dont l’univers collaient parfaitement aux paysages sauvages qui défilaient devant nos yeux. Le premier est Wood Kid avec  »The Golden Age », une musique pleine de sentiments, douce puis entraînante, qui prend aux tripes, j’adore. Le second est Ludovico Einaudi et son  »Experience ». Une musique classique d’abord relaxante mais qui fait ensuite naître quelque chose au creux du ventre… Une urgence, un sentiment d’être tout petit. Tu écoutes ça en voyant les lochs et les montagnes qui se reflètent dedans et tu as l’impression d’être dans un film.

During my Scottish roadtrip, I discovered 2 new artists whose universe where completely in line with what I had before my eyes. First one is Wood Kid and  »The Golden Age », a music full of feelings, slow and then catchy. Second one is Ludovico Einaudi and his  »Experience ». Classical music first relaxing and then making you feel small. When you listen to these songs whilst looking at mountains reflected in massive lochs, you feel like you’re in a movie.

Alors que je cherchais un film léger à regarder sur Netflix, je suis tombé sur  »The Decoy Bride » qui se passe… en Ecosse. Oui, septembre était un mois purement écossais. Lara Tyler est une immense star mais tout ce qu’elle veut, c’est se marier dans la plus stricte intimité à son écrivain, James. Pourchassés par les paparazzi, ils se réfugient sur la petite île de Hegg… où ils sont de nouveau trouvés par la presse. Au même moment, Katie retourne sur son île natale après une énième peine de cœur… Pas le film du siècle mais ça m’a fait rire, les paysages sont superbes et y’a David Tennant ! Franchement, que vous faut-il de plus ?

While I was looking at something light and funny to watch on Netflix, I came across  »The Decoy Bride », set in… Scotland. Yes, September is now a Scottish month, that’s it. Lara Tyler is a superstar but all she wants is to marry her writer, James, in all secrecy. Chased by paparazzi, they hide on the Isle of Hegg… where they’re found by the press, again. At the same time, Katie is coming back to her mative island after another break-up… Not a GREAT movie but it made me laugh, sceneries are wonderful and there’s David Tennant! Honestly, what else do you need?

kinopoisk.ru

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s