[Life] Le jour où j’ai appris à voyager / The day I learnt to travel

Un titre qui peut paraitre étrange et pourtant je suis persuadée que, tout comme on apprend à lire, écrire et marcher, on apprend aussi à voyager.

J’ai vraiment commencé à voyager il y a 3 ans. Si j’étais déjà partie plusieurs fois à l’étranger avant 2013, ce n’était malheureusement que très rare. Pas l’argent, pas le temps… Et pourtant, mes folles envies d’évasion, je les ai découvertes quand j’avais environ 10 ans. « Tu veux faire quoi plus tard ? » – « Accompagnatrice de voyage et guide touristique ». Le ton était donné.

A title that might appear weird but I’m sure that, just like we learn to read, write or walk, we also learn to travel. I really started travelling 3 years ago. I went abroad before 2013 but it was unfortunately very rare. No money, no time… I discovered my cravings for other countries when I was 10. « What do you want to do when you grow up? – « Guide ». Well, it’s settled then.

img_0561

J’ai donc du attendre mon arrivée à Londres pour vraiment commencer. Un emploi, des amis, du temps… Tout était désormais réunis pour que je commence ENFIN à voyager régulièrement. Oxford, Barcelone, Nottingham, Oslo, Porto, York, Copenhague, Stockholm, Helsinki, Goteborg, l’Ecosse… Je ne voyageais jamais assez à mon goût mais c’était déjà pas mal en si peu de temps.

Quand j’ai commencé à voyager, j’avais une telle soif de découverte, j’étais tellement heureuse, j’avais trouvé ce qui était important à ma vie, vital même. Et pour pallier à ce manque que j’avais eu, je me dépêchais. 48h à Oslo ? On va visiter TOUTE la ville ! 4 jours à Porto ? Faisons un plan d’attaque et visitons 3 musées, 2 parcs et marchons 8h sans s’arrêter ! J’étais à la limite d’avoir une liste de choses à faire que je cocherais à tout bout de champ. Je n’exagère pas vraiment, là… 

I had to wait to be in London to start travelling regularly. A job, money, friends, time…  Oxford, Barcelone, Nottingham, Oslo, York, Porto, Copenhague, Stockholm, Helsinki, Gothenburg, Scotland… I felt I wasn’t travelling enough but in this short period of time, let’s be honest, it wasn’t that bad. When I started, I was so eager to discover, I was so happy, I found a goal in life, something even essential. And to compensate this waste of time, I was in a hurry, all the time. 48h in Oslo? Let’s visit the WHOLE city! 4 days in Porto? Let’s make a plan and visit 3 museums, 2 parks and walk 8 hours a day without even stopping! I was almost at having a list of things to do and checking it every minute. I’m not even exaggerating here… 

12508832_866134896841523_7475824969630055576_n

Et puis il y a un an jour pour jour je me suis envolée pour Stockholm et Helsinki que je rêvais de voir sous la neige. A l’époque, je voyageais avec quelqu’un qui n’était pas pressé du tout, quelqu’un de calme et qui appréciait les petites choses de la vie et surtout quelqu’un qui n’aimait pas les voyages autant que moi. Il a donc fallu que je mette de l’eau dans mon vin, avec lui pas question de courir, carte en main, montre au poignet, pour espérer voir la ville dans son intégralité. J’ai pris mon mal en patience et j’ai découvert une autre façon de voyager… que j’ai adoré. Cette personne m’a appris que s’arrêter boire un café, entrer dans une boutique, s’asseoir quelques minutes, manger dans un restaurant, tout ça faisait partie de l’expérience et que non, je ne perdais pas de temps. Contre toute attente, me calmer m’a ouvert les yeux. J’avais un aperçu de la vie des gens, de leur culture, je me sentais plus « immergé » et beaucoup plus riche.

And then one year ago, I flight to Stockholm and Helsinki that I was dreaming of seeing under the snow. At that time I was travelling with someone who wasn’t in a hurry at all, someone calm and relaxed, enjoying the small things in life but above all not loving travelling as much as I did. I had to water down my wine, he would not run through the city, map in hands, checking his watch. We took our time and I discovered another way of travelling… that I loved. This person taught me that drinking a coffee, entering a shop, sitting few minutes, eating in a restaurant, were part of the experience and no, I wasn’t wasting my time. Surprisingly, calming down opened my eyes. I had a glimpse of people’s lives, their culture, I felt more immersed and way more richer.

img_0539img_0614

Depuis, j’ai arrêté de courir. Je ne veux plus voir les choses en surface, juste prendre une photo et partir, vivre la montre à la main et tomber d’épuisement le soir. Oui, je visite moins mais ce que je vois, je le vois vraiment et reste gravé à jamais dans ma mémoire.

Prenez le temps. Vivez le moment. Appréciez d’être loin de chez vous. Admirez ce que vous avez en face de vous. Relaxez-vous, respirez à fond, vous êtes en vacances après tout…

Since then, I stopped running. I don’t want to see things superficially, take a photo and leave, living while looking at the time and falling from exhaustion at night. Yeah I visit less but what I see is still in my mind. Take your time. Live the moment. Appreciate being away from home. Admire what you have in front of you. Relax, take a deep breath, you’re on holidays after all…

img_0668img_0623

 

Publicités

10 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. anoushapati dit :

    Tu as bien raison ! Il vaut mieux en faire moins mais profiter vraiment de chaque chose qu’on fait. J’étais comme toi aussi avant, je ne supportais pas de « perdre » une seconde et j’avais l’impression d’avoir une bucket list pour chaque voyage. Je pense aussi que j’étais influencée par les réseaux sociaux où il existe cette sorte de compétition de qui aura vu le plus de choses… ce qui fait qu’au final, on voyage pour cocher des cases plutôt que pour son propre plaisir ! Je déteste le concept de choses à faire ABSOLUMENT dans tel ou tel endroit : je me suis souvent rendue compte que ces choses-là ne m’intéressaient pas, et que du coup, je n’allais les faire que pour dire que je les avais faites… donc je ne vois pas vraiment l’intérêt 🙂 Bref, j’aurais beaucoup à dire sur ce sujet !! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. C’est tout à fait ça, je ne compte plus le nombre de fois où j’ai vu écrit « Machine, 24 ans, 32 pays visités » et ces listes de « choses à faire/à voir avant vos 30 ans », ça m’insupporte ! On est vraiment dans une société du toujours plus… même si c’est très superficiel. Tant pis, je préfère nettement sortir des sentiers battus et prendre mon temps. Et puis quel plaisir de se poser un peu et regarder les gens courir autour de soi… 😉

      Aimé par 1 personne

  2. On dirait mon histoire Haha
    Exactement pareil, quand j’ai commencé réellement à voyager de mes propres ailes, j’étais hyper pressée ! Il fallait que je vois tout sur tout ! Et puis les années sont passées, peut être l’approche de la trentaine je ne sais pas … Mais comme toi j’ai appris à savourer !
    Chouette article !

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a peut-être l’âge aussi oui, j’approche de la trentaine aussi et il est clair que je n’ai plus les mêmes attentes ni les mêmes envies. J’aime bien vieillir comme ça, je me sens plus sage haha ! Merci pour ton commentaire 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Maman est en blouse blanche dit :

    C’est la réflexion que je me suis faite quand je suis partie en Espagne avec ma petite famille en juillet dernier. Mon père nous faisait toujours visiter au pas de course, et j’ai gardé cette habitude. Durant ces vacances en Espagne, j’étais frustré de ne pas tout voir, de ne pas tout faire. Alors que les enfants et le mari voulait se poser au bord de la piscine ou la plage ou encore sur un banc pour observer… Je part à Amsterdam en mai, mes mauvaises habitudes reviennent en force, et j’ai commencé un planning de compétition, mais je vais le réviser un peu…

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui le fameux naturel que l’on chasse mais qui revient au galop… J’espère que tu iras à l’essentiel et que surtout tu vas profiter à fond (même si tu t’asseois 5mn sur un banc 😉 )

      J'aime

  4. cyprienne dit :

    J’étais pareil, au début je voulais tout faire. Surtout quand je suis allée à New york, je voulais tout voir, alors je marchais toute la journée pour tout prendre en photo. Et maintenant ce que j’aime le plus c’est me caler dans un petit café et regarder les gens passés

    Aimé par 1 personne

    1. Je vois que je ne suis pas la seule, ça fait du bien. J’aimerais presque revivre ces voyages et les faire avec ma décontraction de maintenant… 🙂

      J'aime

  5. Vivre au rythme du pays, profiter de chaque instant, savourer, regarder les gens vivre! Rien de mieux pour apprendre de son voyage

    Aimé par 1 personne

    1. Exactement, c’est vraiment plus agréable 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s