[Life] Mes galères de voyage / Struggling while traveling

J’ai la poisse, autant mettre tout de suite les choses au clair. Il est très rare que je planifie quelque chose et que ça se passe comme prévu. Des fois c’est ma maladresse légendaire, des fois c’est les autres, des fois c’est une force surnaturelle invisible qui s’en mêle. Si, si, j’insiste. Alors forcément quand je voyage, je n’y échappe pas…

I’m quite unlucky, let’s be honest here. It’s very rare that I plan something and everything goes smoothly. Sometimes it’s because of my clumsiness, sometimes it’s because of other people and sometimes I really think it’s because of an evil entity. So yeah, of course, when I travel, it follows…

Juin 2014, mes amies et moi sommes à Oslo. Il fait beau, il fait chaud et on s’amuse énormément. Tout est beau, franchement, on est émerveillé. Après des tribulation de plusieurs heures, la pause pipi s’impose. Un Mc Do se trouve sur notre chemin, ni une ni deux, me voilà dans une cabine… Et en me relevant, que remarque-je dans la cuvette après avoir tiré la chasse ? Tiens, oui, mon portable ! MON PORTABLE. QUI ME SERT A PRENDRE TOUTES MES PHOTOS ICI. M.O.N.P.O.R.T.A.B.L.E. Ni une ni deux, je plonge la main. Oui, dégueu. Mais j’ai réussi le sauver à coup de sèche-mains.

June 2014, my friends and I are in Oslo. Nice weather, it’s even hot, and we’re enjoying a lot. After walking for hours, it’s time for a break, we need the toilets… There’s a McDonald’s on the way and after doing my business and flushing, what do I notice at the bottom of the toilet? Yes, my phone. MY PHONE THAT I USE HERE TO TAKE PICTURES. M.Y.P.H.O.N.E. I instantly picked it up, yeah it’s gross. But in the end, I saved it…

12

Alors que toutes les personnes sensées de Barcelone font la sieste en ce mois d’août caniculaire, ma mère et moi décidons de partir voir le fameux Parc Guell. Armée de mon plan, je nous guide… ou presque. Impossible à trouver. On tourne, on vire, on s’arrête pour demander à des passants, le tout pendant plus d’une heure. On finit par trouver alors que je suis à deux doigts de pleurer (la chaleur ne me réussit pas) et là… c’est une super côte qui nous attend. J’ai jamais autant transpiré. Ma frange s’en souvient encore.

When everyone in Barcelona is taking a nap during this crazy hot afternoon, my mum and I are on the streets looking for the famous Guell Park. And we can’t find it. For hours, we’re just walking and walking and I’m seriously about to cry when we finally see it. But then there’s this huge slope to climb…

barcelona

Il doit être pas loin de 6h du matin. Mon ex et moi sommes assis à l’arrêt du bus qui doit nous conduire à l’aéroport. En l’attendant, il sort les papiers de réservation qu’il me tend… et que je lis, déconfite et soudain très stressée. On n’est pas au bon arrêt DU TOUT. On se met alors à courir pour rejoindre celui qu’il nous faut et moi, courir vite, je suis très mauvaise. On voit le bus au loin, mon ex accélère et je lui dis de le retenir pour moi. Je suis à deux doigts de mourir je crois. Les poumons en feu, les jambes tremblantes, je finis par me jeter sur un siège du bus, soulagée. Un type à côté  va ensuite passer tout le trajet à vomir dans un sac plastique, j’en ai des hauts le coeur. Il commence bien ce voyage à Goteborg

It’s 6 a.m and my ex bf and I are waiting at the bus stop to go to the airport. While waiting, he gives me the booking documents… We’re not at the right bus stop. So we start running and I’m not good at that. We see the bus from afar, ready to go and my ex accelerates to catch it for us. When I finally sit down inside, my lungs and throat burning, the guy next to us is already vomiting in a plastic bag. This travel to Goteborg is not starting that well…

Ah, l’Ecosse ! Ses kilts, ses moutons, son haggis, ses lochs… et sa conduite à gauche. Conduire une voiture britannique, quand on est français, ça peut vite s’avérer difficile… et dangereux. Durant notre road-trip en septembre dernier, mes amies et moi en avons fait l’expérience dès le premier jour. Après une journée de conduite et plusieurs centaines de kilomètres avalées, on arrive à Oban, exténuées… tellement que mon amie conduisant a prit un rond-point à l’envers ! J’ai réalisé et, les yeux ronds et les deux mains plaquées sur le tableau de bord, je me suis mise à répéter « On n’est pas dans le bon sens, ON N’EST PAS DANS LE BON SENS !! ». Fort heureusement, le rond-point était petit, personne n’a eu l’idée de s’insérer et on a fini par trouver la bonne sortie.

Scotland, its kilts, its sheeps, its haggis, its lochs… and its left-hand drive. Driving a British car when you’re French can be tricky and dangerous. My friends and I notice that on the very first day of our road trip actually. After a long day and hundreds of kilometres, we arrive in Oban, exhausted. So exhausted than my friend takes a roundabout in the opposite direction! I realised straight away and screamed: « WE’RE NOT ON THE RIGHT SIDE!! ». Luckily, the roundabout was small and there were no other cars.

14364817_1022505844537760_2310938833167065246_n

Nottingham… La petite ville anglaise est vraiment mignonne, mon amie et moi sommes très contentes d’y être même si très fatiguées après 3h de bus. Sitôt arrivé, il nous faut trouver la gare routière car on veut aller dans la forêt de Robin des Bois. C’est donc 2 allers-retours à pieds que l’on va effectuer avant de la trouver. Après notre tour dans Sherwood, on se loupe le bus, puis un autre, puis un autre… On va même marcher le long d’une nationale pendant une heure pour trouver un autre arrêt de bus. Après être rentré en ville et avoir fait un autre tour, on veut aller à l’hôtel situé à Beeston. On peut s’y rendre en tram… sauf que la ligne de tram n’est pas terminée. On y est allé à pieds…

Nottingham is a very cute little city and my friend and I are so happy to be there even though we’re tired after 3 hours of bus. When we arrive, we have to find the coach station because we want to go to the Sherwood forest. 2 round trips later, we find it! After we visit the forest, we miss the bus, then another one, then another one… We then walk along a highway (to hell) for an hour before finding a bus. Back to Nottingham, we want to rest and go to the hotel situated in Beeston. Apparently, we can go there with the tram… except that it’s not finished yet. We walked there for an hour or so…

Tout ça vous a fait rire ? Pas moi. Enfin, pas sur le coup. Sur le coup, j’ai stressé, pleuré, paniqué, regretté, été en colère (rayez la mention inutile). Maintenant, c’est le genre d’anecdote que j’adore raconter, presque de bons souvenirs quoi. J’en ai plein d’autres en réserve et si vous êtes sympa, on en reparlera une prochaine fois…

Did it make you laugh? Not me. Well, not at the moment. At the moment I stressed, cried, panicked, regretted, was angry. Now it’s the kind of anecdotes I love to tell, almost good memories. I have plenty and if you’re nice enough I’ll you another time…

Publicités

9 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. carrie4myself dit :

    Si, si c’est rigolo! Ca donne de tres bonnes anecdotes meme si il est vrai que sur le coup ca fait enrager!!
    Enjoy your evening 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ! C’est vrai que ce sont des anecdotes excellentes si tu veux faire rire autour de toi haha ça fait partie de la beauté de mes voyages 😉

      Aimé par 1 personne

      1. carrie4myself dit :

        Tu peux tout écrire et faire un (mini) livre avec!! 😀

        Aimé par 1 personne

      2. Hahaha les gens se l’arracheraient !

        Aimé par 1 personne

  2. anoushapati dit :

    Haha j’adore ! T’inquiète pas, tu n’es pas la seule à avoir la poisse. Avec ma famille c’est devenu une blague récurrente car chaque fois que je voyage il se passe un truc improbable qui n’arrive jamais aux autres… du coup on s’est mis à penser qu’il y a un véritable complot autour de moi, du genre le Truman Show hahaha 😉 C’est amusant d’en faire un article, je n’y avais jamais pensé ! Peut-être que je te piquerai l’idée un de ces jours !

    Aimé par 1 personne

    1. Moi j’appelle ça une entité maléfique mais tu as raison, c’est peut-être un complot ! En tout cas il me tarde de lire tes galères à toi, histoire de rire un bon coup et me dire que c’est quand même agréable de pas être la seule à galérer 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Ah tu m’as fait trop rire mais j’imagine très bien que sur le moment ça ne devait pas être drôle. Au moins tu t’en souviendras de ces voyages 🙂 Perso j’ai pas trop la poisse excepté pour les transports (pas que quand je voyage d’ailleurs mais à chaque fois que je me déplace) genre les grèves de dernière minute, les conducteurs de train qui ne se réveillent pas le matin ou les retards énormes qui me font louper ma correspondance et m’oblige à dormir à l’hôtel toute seule parce que y’a plus d’autres trains ^^

    Aimé par 1 personne

    1. De sacrés souvenirs, j’en ris bien maintenant, je les adore même ! Les transports, c’est le mal, j’attends avec impatience le jour où on pourra se téléporter !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s