[Travel] Bruniquel, du soleil et des vieilles pierres / Bruniquel, sun and old stones

On s’envole loin de l’Ecosse aujourd’hui, on retourne en France…

Bruniquel, c’était notre arrêt à ma mère et moi après Puycelsi, un des plus beaux villages de France dont je vous avais parlé il y a quelques mois. Tout comme son petit voisin, Bruniquel est situé en Occitanie et a le même label tant convoité. Les similarités ne s’arrêtent pas là, le village est aussi perché en hauteur, est tout de pierres blanches vêtu et semble figé dans le temps…

Flying far away from Scotland today, let’s go back to sunny south of France… Bruniquel was my mum and I next stop after Puycelsi, one of the most beautiful French village I told yo about some articles ago. Just like its neighbour, Bruniquel is situated in Occitanie, is built on a hill, is made of white stones and seems stuck in a far-away time…

IMG_1936IMG_1966

On reprend notre ascension. Les rues tortueuses et pavées, polies par les siècles, mènent aux chateaux (vieux et jeune) presque suspendus dans le vide, au-dessus de la forêt de la Grésigne (me suis toujours demandé comment c’était humainement possible de monter de si grosses pierres aussi haut. L’Homme est épatant).

Let’s climb again. The tortuous cobbled streets lead to the castles (old and young), they look like they’re hanging above the Grésigne forest (I always asked myself how it was possible to bring such heavy stones so high. Human being is astonishing).

IMG_1950IMG_1954

La majorité des maisons ont été construites entre le XIVème and le XVIème s. Toujours debout, en pierres ou à colombages, elles nous rappellent l’âge d’or du village au Moyen-Age. Il est aussi situé sur les Chemins de St Jacques de Compostelle, il est tellement facile d’imaginer les pélerins et leurs gros sacs dans ces petites rues pleines d’histoire…

Most of the houses were built between the 14th and the 16th C. Still standing, made of stone or studwall, they remind us that the village was prosperous during the Middle Age. It’s also situated on the Camino de Santiago and it’s so easy to imagine the pilgrims with their heavy bags wandering the small streets…

IMG_1957IMG_1959IMG_1971IMG_1972

Il fait chaud, le temps s’est arrêté, on entend seulement les graviers crisser sous les sandales ouvertes de quelques touristes perdus là. Quand on voit ça, toutes ces couleurs, ces textures différentes, cette lumière incroyable, l’humain qui a essayé de dompter un petit bout de nature sans y arriver complètement, on comprend que Bruniquel a été une étape obligatoire pour les Romantiques et les premiers voyageurs du début du XXème s. Et au final, on est comme eux. On s’arrête et on admire.

It’s hot, time stopped, we can only hear some tourists passing by. When you see that, all these colours, these different textures, this incredible light, you understand that Bruniquel was a necessary stop for every Romantic and the first travelers of the beginning of the 20th C. And in the end, we’re just like them. We stop and admire.

IMG_1973IMG_1974IMG_1976

 

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. carrie4myself dit :

    C’est superbe; j’aime beaucoup ce genre de maisons, avec ces pierres et ces petits villages au rues étroites! Belle balade!

    Aimé par 1 personne

    1. Contente qu’elle t’ait plu ! Je suis une grande fan de ces petits villages, ils sentent toujours bon l’été et la douceur de vivre…

      Aimé par 1 personne

      1. carrie4myself dit :

        Oh oui, tout a fait d’accord avec toi.
        Y a aussi de beaux villages en Gb, mais le soleil, chaleur en moins!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s